samedi 12 novembre 2022

Fragments de vie : ne dites pas jamais

                                                                                                                                          fragments de vie - 2022


" Jamais plus, jamais plus ! "
- Et pourtant contradiction : ce " jamais plus " n'est pas éternel puisque vous mourrez vous-même un jour. " Jamais plus " est un mot d'immortel.

                                       _ Roland Barthes, Journal de deuil


mardi 1 novembre 2022

Novembre

 

tu vois bien 
qu'en souriant          au vent
tu te berces          doucement
dans sa voile 

tu peux 
te couvrir           de sensations
de toutes celles 
qui tremblent         pourpres
à ton souffle



dimanche 23 octobre 2022

L'almée ne se retourne pas : #journal

                                                                                            ⌠ inconditionnelle - 2022 

                                   

dimanche 16 octobre 2022

Une petite lettre d'amour : Bell Hooks à propos

                                                     
Les mensonges aident peut-être parfois les gens à se sentir mieux, 
mais ils ne les aident pas à connaître l'amour

_ Bell HooksÀ propos d'amour
[éditions divergences]



                                                           

tombée
et toucher
il y a cette infime 
douleur encore 
sur les côtes 
quand 
emportée
 par le rêve
tu étreins
la route

ta poitrine 
cherche la vérité
telles deux montagnes 
aveuglées 
par une joie 
ancienne

tu secoues
 ta mémoire 
blessée au ventre
toujours ce rien 
aux couleurs inouïes 

ta bouche 
cherche un sens 
malaxe des grains de mots
elle est parfois vacillante
bien plus fière
retournée
au silence

tu restes
à toute force nue
une petite lettre d'amour

                                                             

                                                      

                                                      
 
― Bruxelles, octobre 2022 
reflets 
 et toucher 
la révélation 
des colonnes autoportrait 



mardi 20 septembre 2022

Amor fati

au travers des mots du corps
 je répète les mêmes traversées
 parfois ça tonne parfois ça coule
 j'apprends large de l'être du temps
 quand le désir bascule dans le silence             
 ma bouche recouvre là sa réalité
 pour ne plus être ce bruit écrit
 qui se noie dans l'estuaire
 de l'amour obéissant
 
                          da capo - septembre 2022
                                                   


mercredi 14 septembre 2022

Première image après le doute

                     une heure de pluie  
                     de l'eau plein les yeux 
                     tu sors de la nuit 
                     sans quartier de lune 
                     il fait si noir  
                     les étoiles dorment 
                     il n'y a plus que toi 
                     pour lever le jour 
                     sur nos corps 


samedi 3 septembre 2022

Il fallait au moins ça

sur la page blanche [lamelles]
   
je suis passée
tout près d'une chute
    un air de celle des reins
        un champ de mines
        sans notice                                                         
     un jeu masqué
    entre deux précipices
une ode 
à l'incertain